Forum de Occupy Grenoble Index du Forum
Forum de Occupy Grenoble
Forum du mouvement des indignés Grenoblois
 
Forum de Occupy Grenoble Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Répondre aux "résignés"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Flamby
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 132

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 09:52 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

Sujet créé pour que l'on puisse un minimum organisé nos arguments pour faire face à ceux que certains nomment les "résignés", c'est-à-dire ceux qui pensent que notre révolte ne peut qu'échouer. Exposer vos idées Smile

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Oct - 09:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaton
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 67
Localisation: Grenoble (études) + Bons en Chablais (74)

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 12:50 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

Pour commencer, l'importance de l'indépendance vis à vis des syndicats et partis.
Notre mouvement est clairement autogéré, il n'y a donc pas un syndicat qui pourrait aller négocier en catimini et nous demander de rentrer chez nous. 


Il rassemble de tout horizons, c'est ainsi que nous pouvons rassembler les masses, il n'y a pas de sectarisme. Nous nous rassemblons sur des points qui nous indignent. 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astralys


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 38
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 17:23 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

Je répond aux résignés que nous ne sommes pas seuls, des gens du monde entier pensent comme nous, et que si nous continuons à la fermer, les puissants de ce monde auront notre peau ...
Je leur dis aussi que si tout le monde attends après son prochain pour le libérer de ce fardeau, ils crèverons la gueule ouverte bien avant.
Ne comptez pas sur les autres, nous avons besoin de TOUS LE MONDE (enfin, ceux qui on enfin ouvert les yeux sur ce monde de fou Very Happy )

Donc, montrons l'exemple à ceux qui sont timides et qui n'ont pas forcément la culture de la résistance.
_________________
En haut de la pyramide, des couilles en or, en bas, des nouilles encore...


Revenir en haut
nirgal38


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2011
Messages: 91
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 00:00 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

C'est normal qu'il y ait des résignés. Soit ce sont des ex manifestants désilusionnés, soit des "concurrents"qui trouvent qu'on leur fait de l'ombre (mais ça m'étonnerait), soit des gens qui ne manifestent jamais et n'aiment pas le militantisme et se contentent de nous décourager en passant.
Alors, moi j'accueille tout ce beau monde avec le sourire ! Peu importe que les indignés soit peut-être destiné à rester embryonnaire, je m'en fout en fait. Je suis dehors parce que c'est bon d'être avec des gens qui veulent défendre leur liberté, même si la lutte est démesurée. Je suis là beaucoup pour le plaisir d'être avec des humains qui prennent le temps de se battre pour une cause juste et ont foi en quelque chose.
Tant pis pour les autres, je ne cherche pas à les convaincre.
Et pour finir, je n'oublie pas que certains changements majeurs dans l'Histoire ont eu lieu parce qu'une poignée d'utopistes ont démarré un jour dans leur coin.
A ce propos, au départ, Occupy Wall Street, c'était je crois maxi 300 personnes le premier jour. Ca a grossi progressivement en se faisant remarquer, et aujourdh'ui, c'est un campement de milliers de gens et ça a relancé les indignés du monde entier. Bref, il fallait du courage pour faire l'étincelle, et ces quelques centaines l'avaient et on eu raison d'essayer !
_________________
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puissent changer le monde. C'est même la seule chose qui se soit jamais produite. »
Margaret Mead


Revenir en haut
Flamby
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 132

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 07:26 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

Encore, les ex manifestants peuvent revenir mais certains... Notamment les jeunes qui s'en foutent (j'en connais pléthore)...

Autre exemple : à Boston (il me semble) ils étaient 5 au début ou un nombre de ce genre. Maintenant ils sont des centaines et la police n'arrive plus à les déloger. Il ne faut pas se décourager, ce n'est que le début...


Revenir en haut
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 11:32 (2011)    Sujet du message: Répondre aux "résignés" Répondre en citant

Voici de quoi répondre aux 3 reproches principaux qu'on nous fait ;


« Ils n’ont pas de revendications ! » Même si des assemblées populaires ont pu élaborer des listes de revendications très variées, le mouvement en lui-même ne porte aucune exigence positive fédératrice. Sa critique de la domination des banques et des politiciens ne s’accompagne pas de mots d’ordre simples qui définiraient des buts à atteindre. L’important n’est pas là : il est dans le refus par les simples citoyens que des représentants élus prennent des décisions contraires à la volonté populaire. Il est dans l’exigence que chacun-e puisse peser, contrôler, participer aux décisions. Il est dans l’exigence de la démocratie réelle.
« Ils n’ont pas de porte-parole ! » Justement… Les Indignés expriment une critique radicale de la confiscation « démocratique » du pouvoir par des élites autoproclamées et (en général) confirmées par le vote. Ils ont compris le caractère antidémocratique de toute représentation, où les représentants, aristocratie légitimée par l’élection, s’érigent en pouvoir sur le peuple (ou, dans les syndicats ou associations, sur les adhérents…). Le refus de tout porte-parole permanent, le souci obsessionnel d’éviter qu’un ou plusieurs individus s’élèvent au-dessus du mouvement en prétendant – avec malheureusement son assentiment – le représenter reflètent une compréhension très profonde des mécanismes de la domination politique dans tout système représentatif.
« Ils rejettent la politique. » Aberration suprême que cette accusation, qui revient souvent chez des militants d’extrême gauche déçus de voir qu’ils sont l’objet de la même méfiance que les politiciens sociaux-démocrates ou de droite. Ces militants sont indignés… que leurs tentatives de faire prévaloir la juste ligne dans les assemblées populaires se heurtent à la volonté farouche des citoyens de ne pas abdiquer leur libre-arbitre, au bénéfice d’un groupe politique constitué qui les instrumentaliserait dans sa conquête de places ou dans la compétition politique institutionnelle. Comme si le fait que des citoyens s’emparent des places publiques et y mettent en débat les affaires communes n’était pas une manifestation éclatante de leur passion de la politique au sens noble du terme !

 et voici l'intégralité de l'article :

http://paper.li/revolution_info/1305976684
_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:51 (2017)    Sujet du message: Répondre aux "résignés"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom