Forum de Occupy Grenoble Index du Forum
Forum de Occupy Grenoble
Forum du mouvement des indignés Grenoblois
 
Forum de Occupy Grenoble Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Pour une révolte durable
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 22:13 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Tout d'abord, bravo pour le mouvement et les premières actions ! :-)
Ca fait plaisir de voir des personnes qui s'indignent réellement et commencent à s'engager.
Ca change du conformisme et de l'indifférence habituels.

Je voudrais essayer de contribuer déjà par quelques remarques.

Déjà, il faut bien être conscient qu'on ne vit pas dans une véritable démocratie et que nos systèmes de société sont irréformables.
Donc soit on change tout en reconstruisant depuis la base, soit on obtient au mieux quelques miettes qui ne changent rien au fonctionnement général.
Tout est lié : Etats, entreprises, finance, salariat, injustices, inégalités... Et il est sans issu de vouloir simplement taxer des banques ou obtenir une hausse des salaires, il est absurde de tenter de "moraliser" le capitalisme.
Alors, il est plus important d'imaginer une autre manière de vivre que de s'époumoner indéfiniment contre les dérives de la spéculation ou les méfaits innombrables de la mondialisation capitaliste.
Il est plus important de mettre en pratique d'autres manières de vivre que d'obtenir une hypothétique augmentation des minimas sociaux.
Il est encore plus important de se questionner sur le fond et de se rendre capable de vivre autrement que de "s'enfermer" dans l'indignation dans la rue, que ce soit pacifiquement ou à coup d'émeutes incendiaires.
Il est plus important de découvrir un projet de vie utopique viable pour toute l'humanité que de se quereller entre factions et divers courants de pensées.

Pour ce qui est des autres manières de vivre, à chacun de voir et de découvrir par soi-même et en échangeant, et rien n'interdit de puiser intelligemment dans toutes les expériences et idées du passé.
On peut déjà, pour une bonne base, penser à l'égalité, à la mise en commun et au partage des biens, à la liberté vécue, à la démocratie directe (donc sans Etat ni partis ni représentants hors de contrôle populaire), à des sociétés sans argent, sans entreprises, sans salariat, sans frontières, sans propriété privée.
Mais avant d'en arriver là, il y a plein de choses qui sont possibles, sans attendre d'hypothétiques mouvements de masse ou des largesses des pouvoirs et autres riches actionnaires !
D'autant que même si par extraordinaire des millions de personnes se soulevaient en France, la question de savoir quel projet commun substituer à la monstruosité actuelle resterait entière, et plus entière encore la capacité personnelle à le réaliser sans retomber assez rapidement dans les ornières habituelles (dissensions, égoïsme, violence, profit, accaparement des richesses et création de pouvoirs, etc.) une fois l'euphorie passée !

D'autre part, les 99% ne sont pas pour la plupart seulement des victimes, presque tout le monde participe et acquiesce quelque part à cette "société" monstrueuse.
Presque tout le monde veut réussir, avoir un bon emploi, avoir un appartement ou une maison à lui, une bonne retraite, etc., et pratiquement personne n'essaie, avec les moyens du bord bien sûr, de penser et encore moins de vivre autrement...
Dans la pratique, les 99% adhèrent en majorité à la base du mode pensée qui anime les spéculateurs et les divers dirigeants et profiteurs.
Donc, plutôt que lutter contre un système issu chacun, plutôt que de lutter en vain contre soi-même même en quelque sorte, mieux vaut essayer de changer personnellement et de reconstruire autre chose.

Mais bon, espérons que la révolte suivra l'indignation, et que la reconstruction radicale suivra la révolte !

Il serait dommage que ce mouvement fasse flop comme nombre de soulèvements contestataires passés (l'élan altermondialiste du début des années 2000 par exemple)...
Bon courage, et que souffle longtemps la révolte dans tous les coeurs.
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 22:13 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Flamby
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 132

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 17:58 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

"Il est encore plus important de se questionner sur le fond et de se rendre capable de vivre autrement que de "s'enfermer" dans l'indignation dans la rue, que ce soit pacifiquement ou à coup d'émeutes incendiaires."

Les Assemblées Populaires qui se déroulent quotidiennement dans les occupations de villes sont là pour cela.


Sinon je suis plutôt d'accord avec le reste de ton message Smile


Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 18:39 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Je suis contente d'être comprise.
Ce mouvement paraît, vu de "l'extérieur", encore "flou", contradictoire, mais c'est normal, et c'est bien d'un côté.

Je vais tâcher de venir ce samedi 29, ou à la prochaine action (le 4 nov par ex), je ne suis pas très loin de Grenoble.

En tout cas, bonne continuation !
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Astralys


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 38
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 18:46 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Bienvenue Zora !

C'est flou car pas de leader, pas vraiment de vison à long terme, mais la prise de conscience commence à prendre dans les peuples, ça ne pourra aller qu'en s'aggravant quand on voit les "rustines" qu'on nous pond...

Nous espérons te compter parmi nous demain ! Tu ne te sentira pas seule, nous sommes ici pour (globalement) les mêmes raisons Very Happy
_________________
En haut de la pyramide, des couilles en or, en bas, des nouilles encore...


Revenir en haut
nirgal38


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2011
Messages: 91
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 16:42 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Bonne analyse de la situation Zora.
"Ca me fait un peu penser à ce que dit Pierre Rabhi : les individus doivent changer, élever leur conscience, car si l'on se contente de changer le système sans que personne ne change, les mêmes travers reviendrons car ils viennent de nos comportements."
Pour moi, le mouvement des indignés, c'est 2 choses : une critique publique globale du système, et un nouveau palier d'évolution de conscience collective dans la population.
Donc pour moi ce n'est pas grave si du mouvement des indignés ne sort aucune concrétisation politique, du temps qu'il y a une évolution de conscience d'une masse critique. Cette évolution là est plus essentielle que n'improte quelle réforme. Enfin, c'est mon avis.
Les détails techniques et politiques sont secondaires par rapport à la capacité des gens à venir se rassembler dans la solidarité et la conscience de l'interdépendance.
_________________
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puissent changer le monde. C'est même la seule chose qui se soit jamais produite. »
Margaret Mead


Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 16:53 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

@Nirgal, oui bien dit, on est d'accord.
Dit autrement, il faudrait un aller-retour constructif entre les évolutions personnelles et les actions-constructions collectives. L'un stimulant l'autre et vice-versa. Y a du boulot !
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Fa
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 31 Oct - 20:47 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Globalement d'accord avec ce que tu dis Zora, merci de ta contribution. Je n'irais peut-être pas aussi loin que toi quand tu dis "des sociétés sans argent, sans entreprises, sans propriété privée", peut-être parce qu'il faut préciser de quel type d'argent, d'entreprise, de propriété on parle. Il peut y avoir des monnaies fondantes, des entreprises autogérées, des propriétés d'usage... A réfléchir, à inventer !!

Tu dis aussi que 99% des gens adhèrent au mode de pensée et au mode de vie dominant. Je pense qu'il faut faire attention à ne pas rejeter entièrement la faute sur "les gens". C'est aussi notre responsabilité de ne pas avoir su s'organiser mieux et proposer des mouvements et des modes de vie alternatifs qui paraissent réellement vivables, praticables, désirables par rapport à ce que propose le système dominant. Et ces alternatives sont de toutes manières difficiles à faire exister dans les lois de notre société ! Donc alternatives au quotidien + luttes pour changer le système doivent aller de pair je crois...


Revenir en haut
Flamby
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 132

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 21:22 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Et aussi qu'on ne se soit pas mobilisés plus tôt.

Revenir en haut
Fa


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 21:46 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

nirgal38 a écrit:

Pour moi, le mouvement des indignés, c'est 2 choses : une critique publique globale du système, et un nouveau palier d'évolution de conscience collective dans la population.


Je suis d'accord. La critique et la conscience du système, j'ai la sensation qu'elle circule, mais elle est souvent floue, souvent mélangée à des pensées tout-à-fait conformes au système, chez tout le monde y compris chez nous. Donc il y a vraiment du travail à faire ensemble là-dessus.

Mais j'aimerais juste ajouter un objectif qui me tient personnellement très à coeur. Beaucoup de gens se sentent sincèrement indignés, et ça les ressource de venir aux manifs le samedi, mais le lundi au boulot, ou dans leur quartier, ou à Pôle Emploi, concrètement, ils se sentent très isolés et fragiles. Je pense qu'il est super important de ne pas en rester à "un échange de mots et d'idées" déconnectées du quotidien. Les rassemblements des indignés devraient nous aider tous et toutes à mieux comprendre comment le système affecte concrètement nos vies, et comment mieux résister/inventer dans chacune de nos situations perso.  Indignés le samedi, mais la semaine aussi ! Very Happy

Bon c'est vrai, c'est bien joli de faire des grandes propositions, mais... comment faire ? J'avoue que je n'ai pas d'outil très précis à proposer là. Mais est-ce que les temps d'assemblées pourraient contenir un moment en petits groupes de partage (voire d'entraide !) sur nos situations/luttes quotidiennes, par exemple ?


Revenir en haut
Flamby
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 132

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 22:41 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Le forum ici présent, notre groupe Facebook, etc sont aussi des moyens de rester en contact et rien ne nous interdit de nous voir à côté ^^ Voire de continuer à créer quelque chose ? Après je dis ça mais je n'ai pas d'idées précises.

Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 22:58 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

@Fa,
Ce qui est néfaste, ce sont la concurrence, la compétition, le commerce, et ...la propriété des outils de production, des terres, des bâtiments (mais pas la propriété de quelques biens personnels et d'usage).
Oui, c'est à préciser, inventer, réinventer.

Tu as raison, sur les 99%, il y a effectivement des personnes qui tentent ou ont tenté des expériences alternatives, donc je ne peux pas dire qu'elles sont toutes entièrement "fautives". Malheureusement, ça reste des minorités, et qui restent trop isolées, séparées entre elles.

D'accord aussi avec l'idée qu'il faut ne pas être déconnectées du quotidien, et en parler.
D'autant qu'avant de voir un jour des changements collectifs dans le sens de que j'indique plus haut (on en est très loin !), il faut commencer par appliquer des choses entre personnes qui veulent s'engager dans un processus de changement. Car les discours et bonnes idées (il faut en avoir bien sûr) ne suffisent pas.
Pour aider à évoluer personnellement, et pour que les rapports sociaux, politiques,  économiques, et autres commencent à évoluer, il faut mettre en pratique des choses collectivement, même si c'est imparfait et à petite échelle.
Les assemblées et manifs sont un bon début. Après, une fois précisées les directions où les révoltées veulent aller, il faut des choses dans la durée et qui touchent la vie quotidienne (logement, nourriture, relations, travail, partage de ressources, etc.) pour aller plus loin il me semble.

On peut aussi imaginer par la suite divers groupes, reliés entre eux, solidaires, suivant les types d'engagements souhaités/possibles par les personnes.

Le "piège" à éviter, c'est de s'épuiser à "lutter contre", et d'oublier de réfléchir plus large (de voir l'ensemble), d'oublier de construire autre chose.
Il y a tellement de raisons de s'indigner et de secteurs où lutter...., qu'il est plus "réaliste" de créer autre chose, un monde où il n'y ait plus à lutter contre des tas d'infamies créées par ce "système" destructeur.

La nouveauté, ce serait de vraiment "lutter pour" prioritairement, de reconstruire.
Pas simple !
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 16:23 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Cette discussion est passionnante et aborde vraiment la complexité et la profondeur du mouvement des Indignés.
Voici un article sur lequel je suis tombée et qui m'a beaucoup plu :
http://www.cahiersdusocialisme.org/2011/10/22/le-trouble-que-suscitent-les-…
_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 20:15 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Salut à tous

Très intéressant cet article en effet.
Pour en revenir à la discussion, fort intéressante également, globalement je suis d'accord avec tout ce qui s'est écrit. En particulier avec les fait que c'est bien d'être indigné le samedi mais après y a le lundi et les autres jours de la semaine et les soucis du quotidien qui sont là.
Je vais être la pomme discordante car je reste attachée à la politique. Ceci dit comme le dit si bien l'article dont DominiqueM a donné le lien, le mouvement des indignés est politique.
Personnellement je ne crois pas qu'on réussisse avant très très longtemps à changer en profondeur de la façon dont vous l'entendez. Bien sûr ce pourrait être une société mondiale idéale, mais l'idéal n'existe pas hélas. En revanche, comme je suis assez du genre pessimiste, je pense que le monde sera obligé de changer et qu'on y arrivera bien à ces profonds changements. La seule chose c'est que, à mon avis, au lieu que cela se fasse en douceur cela se fera par la violence (pas nécessairement une violence du genre guerre, guérilla ou autre) mais parce que la planète sera dans un tel état de délabrement que de toute façon il n'y aura plus le choix. Une espèce de régression salutaire.
En attendant, je fais partie de ces gens, peut-être tout aussi utopistes que vous, que moi, que tous ceux qui aspirent à un monde meilleur, bref je fais partie des gens qui veulent que cela change grâce à la politique et, je sais ça va faire bondir, avec des hommes politiques. Mais pas n'importe lesquels bien évidemment.

Mais le plus important n'est-il pas que, quelle que soit notre façon de penser le changement, nous essayons tous d'y parvenir ?


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 20:36 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Oups en voulant ajouter quelque chose, je m'aperçois d'une chose, j'avais oublié de noter dire qui je suis. Pas poli ça!
Bon pas moyen de poster avec mon nom de Facebook, ça ne veut pas prendre mon message (d'ailleurs je signale aux "webmasters" que je n'arrive pas à me connecter, ça me refuse toujours Bannir ), bref je suis Zoé d'isère (ou Catherine si vous préférez)


Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 20:50 (2011)    Sujet du message: Pour une révolte durable Répondre en citant

Oui l'article est intéressant.
Ce qui compte au final, pour qu'un mouvement de révolte avance et construise, c'est la détermination des personnes.
Si on est vraiment indignées, révoltées, dégoûtés, que ça dure, et qu'on a la volonté d'agir et de trouver des solutions pour reconstruire autre chose, alors tout est possible !
Il faut juste ne plus croire en ce système et chercher sincèrement de manière ouverte d'autres voies.
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:53 (2017)    Sujet du message: Pour une révolte durable

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom