Forum de Occupy Grenoble Index du Forum
Forum de Occupy Grenoble
Forum du mouvement des indignés Grenoblois
 
Forum de Occupy Grenoble Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Sectarisme des indignés
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
darksark


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 11

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:00 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Salut à vous,

Je vais faire simple: Pensez-vous vraiment que le mouvement des indignés est non sectaire ?(j'entends par sectaire, qui permet d'englober tout le monde).
Vous voulez rassembler et représenter les 99 % mais quand est-il réellement ? Pensez vous que les personnes faisant partit d'un parti politique et des syndicats fassent partit du 1% (je ne parle pas bien sur des personnes dirigeantes) ? Quand est-il des personnes que vous considérer comme violente (que ce soit des libertaires et des "jeunes de banlieues") ? Eux aussi font partit des 1%?

Darksark, histoire de lancer un petit débat Twisted Evil


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaton
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 67
Localisation: Grenoble (études) + Bons en Chablais (74)

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:08 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Salut Darksark !


Pour moi, les 1% ce sont ceux qui nous dirigent, ceux qui contrôlent le pouvoir et les richesses. De ce fait, les jeunes de banlieues et adhérents d'un partis n'en font pas partie. D'ailleurs beaucoup de gens engagés dans des partis politiques font partie du mouvement, ce n'est pas un problème.


Concernant les actions violentes, nous sommes contre et nous devons d'ailleurs montrer, inviter les jeunes de banlieue à nous rejoindre. Il faut aller à leur rencontre, leur montrer que c'est possible de se faire entendre, d'imposer des solutions sans violence.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tom38


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2011
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:13 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Je ne suis pas sûr de ce que tu insinues, mais concernant les militants ou adhérents des partis politiques et syndicats, j'ai peur que tu fasses une petite confusion...
Le mouvement des Indignés n'a jamais interdit aux gens de venir, quelques soient leurs idées politiques, tant qu'ils se reconnaissent dans nos idées. Par contre, il y a un refus clair de tout partis politiques ou syndicats en tant qu'entités. Mais leurs adhérents sont évidemment les bienvenus, s'ils viennent comme citoyens indignés (et non comme militant faisant de la pub) ! Tant qu'il n'y a pas d'affichage d'un parti politique, c'est bon pour participer !
Les Indignés sont politiques, mais apartisans !


Revenir en haut
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:40 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec Raph et Tom.
Les Indignés, c'est tenter de se rassembler pour réfléchir ensemble contre ce système qui musèle y compris les partis politiques et les syndicats et qui a mis en échec la démocratie représentative. La violence, même si chacun de nous est vraiment révolté, ça, on la refuse vraiment !
Et je cite de nouveau, ici, Naomi Klein :

Nous avons à mener un combat contre les forces économiques et politiques les plus puissantes de la planète. C’est effrayant. Et tandis que ce mouvement grandit sans cesse, cela deviendra plus effrayant encore. Soyez toujours conscients qu’il y a aura la tentation de se tourner vers des cibles plus petites – comme, disons, la personne assise à côté de vous pendant ce rassemblement. Après tout, c’est une bataille qui est plus facile à gagner.


_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
darksark


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 11

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:47 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Je comprends ce point de vue bien sur, mais pourquoi les politisés et les syndicalistes n'auraient pas le droit de sortir leurs drapeaux, les gens n'ont pas le droit de défendre leur idée par d'autre moyen que l'apolitisation ? Pourquoi ne pas les inviter cordialement à participer aux débats (en tant que parti politique, syndicats) pour essayer de s'organiser de concert. Je suis sur que certains partis politiques et syndicats ont envie de participer à l'effondrement du système (ou du moins à le corriger). J'ai l'impression que vous voulez être "maitre de la contestation", presque comme un partie politique...(attention, j'y suis aller un peu fort là, mais j'ai eu du mal à trouver les mots).
C'est la même chose pour les personnes que vous catégoriser comme violente. Pour moi, jeter une caillasse à la tronche d'un flic, n'est pas quelque chose de violent, c'est plutôt de l'auto-défense. Votre principe de non-violence, exclut le mouvement de Grèce, non ? Pourtant ces personnes se battent contre les restriction budgétaire qui sont dut au système capitaliste. Ils n'hésite pas à en venir au mains avec la police et ils ont réussit à débloquer un référendum (même si j'ai peu d'espoir sur l'aboutissement du truc).
Vous n'hésiter pas à critiquer les "casseurs" d'italie, ces fameux ou fumeux (selon les média), black bloc. 700 personnes selon les dires de la carabinerii et des médias (encore que cela dépend des source, j'ai pu lire que beaucoup plus de monde participait aux "émeutes" et que tous ne faisait pas partit du black bloc). Comment expliquer que cela provoque un tollé au niveau des médias en France et que cela soit quelque peu différents pour la Grèce.

(il est possible que j'ai été un peu violent dans mes propos et je m'en excuse d'avance)
Darksark


Revenir en haut
welovemounier


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 96

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:05 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Je pense que le refus de parti politique viens du fait qu'un parti politique et une entité avec ces idée (bonnes ou mauvaises) et que en introduisant un ou des parti dans ce mouvement on introduit aussi pas la force des chose toute ces idée qui ne sont pas forcement toute bonne. Par exemple tu peux être d'accord avec un parti sur certaine choses mais pas avec tout ce qu'ils disent et a mon avis c'est pour ca que le mouvement des indignés est apartisan. 

Apres pour la non violence je ne sais pas trop quoi pensé car il est vrai que en grece et en italie il y as des actes de violence mais je pense que cette violence est differante elle nait d'une opposition et d'un dégout en grece tandis qu'en italie je considérerais ca plutôt comme dee la violence pas gratuite mais presque !

We love mounier Smile


Revenir en haut
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:08 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

darksark a écrit:

Je comprends ce point de vue bien sur, mais pourquoi les politisés et les syndicalistes n'auraient pas le droit de sortir leurs drapeaux, les gens n'ont pas le droit de défendre leur idée par d'autre moyen que l'apolitisation ? Pourquoi ne pas les inviter cordialement à participer aux débats (en tant que parti politique, syndicats) pour essayer de s'organiser de concert. Je suis sur que certains partis politiques et syndicats ont envie de participer à l'effondrement du système (ou du moins à le corriger).
Parce qu'il y a à la tête des partis et des syndicats des individus qui aiment le Pouvoir et qu'ils finissent tous par oublier les gens qui les ont amenés là ! Nos assemblées ne doivent pas se transformer en meetings politiques où une foule hurlante ne sait plus pourquoi elle applaudit un leader, parce que nous voulons garder notre esprit critique, ce qui n'est pas trop dans la pratique des partis et des syndicats. Je ne suis pas jeune, j'ai essayé ....
J'ai l'impression que vous voulez être "maitre de la contestation", presque comme un partie politique...Tu vois, tu le dis toi-même!!!!!!(attention, j'y suis aller un peu fort là, mais j'ai eu du mal à trouver les mots).
C'est la même chose pour les personnes que vous catégoriser comme violente. Pour moi, jeter une caillasse à la tronche d'un flic, n'est pas quelque chose de violent, c'est plutôt de l'auto-défense. Votre principe de non-violence, exclut le mouvement de Grèce, non ? Pourtant ces personnes se battent contre les restriction budgétaire qui sont dut au système capitaliste. Ils n'hésite pas à en venir au mains avec la police et ils ont réussit à débloquer un référendum (même si j'ai peu d'espoir sur l'aboutissement du truc).C'est pour ça que nous ne voulons pas attendre d'être à genou, comme les Grecs, car là, la violence sera hélas inévitable
Vous n'hésiter pas à critiquer les "casseurs" d'italie, ces fameux ou fumeux (selon les média), black bloc. 700 personnes selon les dires de la carabinerii et des médias (encore que cela dépend des source, j'ai pu lire que beaucoup plus de monde participait aux "émeutes" et que tous ne faisait pas partit du black bloc). Comment expliquer que cela provoque un tollé au niveau des médias en France et que cela soit quelque peu différents pour la Grèce.Justement, le médias ont pointé quelques casseurs Italiens pour discréditer la grande majorité des Indignés qui se sont rassemblés le 15o. Et qui te dit que les casseurs n'étaient pas là pour saboter le mouvement, justement ? En tous cas, je surtout lu que partout les Indignés avaient dénoncé l'énorme couverture médiatique de cette violence isolée passant sous silence tous les rassemblements qui se sont bien passé partout !

(il est possible que j'ai été un peu violent dans mes propos et je m'en excuse d'avance)T'es tout excusé !
Darksark


_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
Tom38


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2011
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:10 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Darksark : le mouvement des Indignés s'est construit notamment sur le refus de faire toujours confiance aux partis politiques (et syndicats) traditionnels. Ça fait des dizaines d'années qu'ils nous gouvernent et ça n'a pas empêché les crises (se toutes sortes). Ce refus des partis s'explique par la volonté de remettre les débats (et les décisions) entre les mains des citoyens directement. Je rappelle qu'on ne refuse absolument pas les adhérents de ces partis, mais les étiquettes. Qu'ils viennent en leur âme et conscience de citoyens et c'est parfait ! Les Indignés veulent changer le système et les principaux partis politiques ne sont pas prêts à le faire. Donc le principe est de les refuser en tant que tels. Je rappelle également qu'un parti n'est qu'une institution qui regroupe des citoyens dans le but de se faire élire (en général). Par conséquent, les citoyens-militants sont invités, mais sans l'appareil politique qui est derrière ! Et si ils estiment qu'ils ne peuvent pas venir sans, tant pis pour eux ! Ça veut dire qu'ils ne sont pas libres dans leurs idées ! Les Indignés ne visent en aucune façon un objectif électoraliste. Le but est de faire changer les choses par le bas ! Tu continues de dire qu'on refuse la politisation, mais c'est faux. On refuse l'appartenance politique, ce qui n'a rien à voir...


Au niveau de la violence, les Indignés ont fait le choix d’être non-violents. C’est le cas à New-York, à Paris, à Londres, en Espagne,… Répondre à la violence par la violence n’est pas une bonne idée, à mon avis. Les gouvernants n’attendent que ça, de voir des gens caillasser des flics pour dire ensuite que ce sont des délinquants et qu’il faut les réprimer. Ils sont beaucoup plus emmerdés quand il y a un mouvement non-violent qui est écrasé. Et la non-violence rassemble beaucoup plus de gens qui peuvent se retrouver dans le mouvement (regarde à Wall-Street). Le cas de la Tunisie ou de l’Egypte sont révélateurs. La révolution était pacifique, il y a eu une dure répression, mais le peuple a quand même gagné à la fin (je m’arrête au fait que les dictateurs soient partis). Le cas de la Grèce est un peu différent, mais pour le référendum (qui a été annulé depuis, je te signale), je ne suis pas sûr que ce soit uniquement la violence de certains qui est fait avancer les choses…


Revenir en haut
darksark


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 11

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:44 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

 
Citation:

Justement, le médias ont pointé quelques casseurs Italiens pour discréditer la grande majorité des Indignés qui se sont rassemblés le 15o. Et qui te dit que les casseurs n'étaient pas là pour saboter le mouvement, justement ?


 
Citation:

Apres pour la non violence je ne sais pas trop quoi pensé car il est vrai que en grece et en italie il y as des actes de violence mais je pense que cette violence est differante elle nait d'une opposition et d'un dégout en grece tandis qu'en italie je considérerais ca plutôt comme dee la violence pas gratuite mais presque !


Malgré ce que les médias peuvent dire, ces sois-disant 'casseur', ne font pas ça par plaisir, c'est le moyen d'expression qu'ils ont choisit.
Je ne voit pas la différence entre la Grèce et l'Italie, l'italie comme la france vont ce retrouver dans la même m**** bien profonde que la Grèce dans peu de temps. Donc si je suis ton raisonnement, le peuple français va bientôt devoir utilisé la violence pour ce défendre.


 
Citation:

Parce qu'il y a à la tête des partis et des syndicats des individus qui aiment le Pouvoir et qu'ils finissent tous par oublier les gens qui les ont amenés là ! Nos assemblées ne doivent pas se transformer en meetings politiques où une foule hurlante ne sait plus pourquoi elle applaudit un leader, parce que nous voulons garder notre esprit critique, ce qui n'est pas trop dans la pratique des partis et des syndicats. Je ne suis pas jeune, j'ai essayé ....

Je ne nie pas la volonté des partis de vouloir diriger. Je dis juste qu'il doit avoir moyen de discuter.

En fait ce que je propose (pour résumer), ce serait une assemblé réunissant, le mouvement des indignés, les partis politique ayant une volonté de coupure avec le système actuel (donc exit l'UMP et le PS, ...) et les libertaires. Chaque groupe a, pour moi, des choses à apporter à l'autre. Afin d'organiser un front commun contre le capitaliste et afin d'organiser la suite (parce que peu importe dans combien de temps, le capitalisme s'effondrera. Que ce soit de lui même ou provoquer par un tiers.).

Darksark


Revenir en haut
Raphaton
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 67
Localisation: Grenoble (études) + Bons en Chablais (74)

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:52 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Là encore tu te trompe, tu prend le mouvement des indignés comme si c'était une organisation.. Le mouvement des indignés c'est un tout, ils réunis déjà de tous bords, des gens qui sont investis dans des organisations et des autres non. 


Nous n'avons pas besoin de discuter avec les autres partis, nous n'avons rien a négocier, nous nous organisons par nous même un point c'est tout. 


Une chose encore sur les casseurs, à ton avis pourquoi les policiers se déguisent en casseurs et foutent régulièrement le bordel dans les mouvements ? Pose toi cette question et tu comprendra peut être que la violence maintien le système et le fait même glisser vers le totalitarisme.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tom38


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2011
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 21:57 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Darksark : nous considérons que nous n'avons pas besoin des partis politiques pour nous exprimer et construire un mouvement comme celui des Indignés. Les citoyens doivent se réapproprier le pouvoir politique qui est entre les mains de quelques uns aujourd'hui... Le débat politique ne nécessite pas des partis politiques !

Revenir en haut
darksark


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 11

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 22:17 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Tom38 a écrit:
Darksark : nous considérons que nous n'avons pas besoin des partis politiques pour nous exprimer et construire un mouvement comme celui des Indignés. Les citoyens doivent se réapproprier le pouvoir politique qui est entre les mains de quelques uns aujourd'hui... Le débat politique ne nécessite pas des partis politiques !
Très bien, je n'ai rien de plus à dire sur ce sujet, je suis d'accord avec vous. Mais si vous décider de partir de ce point là, ils vous faut absolument "recruter" du monde et ce par tout les moyen disponible. Ne pas hésiter à ouvrir le débat sur des forums de parti politique et de syndicats, ne pas hésiter à négocié avec les directeurs des universités et des lycées pour avoir une salle d'information momentané (plus facile à dire qu'à réussir^^). Ne pas hésiter à ouvrir le débat sur des sites libertaires (indymia, ...).
Vous ne devez pas vous en remettre au média de masse classique pour faire de l'information.
Sinon ce mouvement est voué à disparaitre...

Citation:

Nous n'avons pas besoin de discuter avec les autres partis, nous n'avons rien a négocier, nous nous organisons par nous même un point c'est tout.

Je n'ai pas parler de négociation mais de discussion.
Citation:


Une chose encore sur les casseurs, à ton avis pourquoi les policiers se déguisent en casseurs et foutent régulièrement le bordel dans les mouvements ? Pose toi cette question et tu comprendra peut être que la violence maintien le système et le fait même glisser vers le totalitarisme.

Ne t'inquiète pas, j'ai déjà murement réfléchi à cette question. Et j'en ai déduis que tant que les gens croiront les médias de désinformations, en effet on va tendre vers ce totalitarisme. Tant que les gens demanderont plus de sécurité, plus on va y glisser et encore une fois les médias de masses y joue le rôle principal. Et les gens demandent de la sécurité, ils demandent des caméras, ils demandent des flics à tous les coins de rue. Je ne dis pas qu'il faut être "violent", c'est beaucoup trop tôt. Je dis juste que si les indignés continu à percevoir des gens, qui ont toutes les raisons d'être révolté et qui expriment leur haine en balançant des molotov, comme des casseurs, ils n'iront pas bien loin.

Darksark


Revenir en haut
Raphaton
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 67
Localisation: Grenoble (études) + Bons en Chablais (74)

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 22:23 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Tu sais, les gens qui balancent des molotovs le font surtout parce qu'il ne voient pas d'autre solution. Le pire c'est qu'ils se tirent une balle dans le pied en le faisant, ils ne font que renforcer la répression qui s'abat sur tout ceux qui contestent de façon non violente. 

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
darksark


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 11

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 22:30 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

Raphaton a écrit:

Tu sais, les gens qui balancent des molotovs le font surtout parce qu'il ne voient pas d'autre solution. Le pire c'est qu'ils se tirent une balle dans le pied en le faisant, ils ne font que renforcer la répression qui s'abat sur tout ceux qui contestent de façon non violente. 

Encore une fois, il se tire une balle dans le pied parce que personne n'est solidaire avec eux. Si à chaque fois qu'un jeune lançait une pierre sur un flic, la personne derrière sa télé ne gueulait pas au scandale, si cette personne disait "bien joué !", il n'y aurait pas se problème de glissement vers un état totalitaire. Le peuple a le gouvernement, les lois, et le modèle économique qu'il mérite ! Mais encore libre à lui de le changer !

Revenir en haut
Raphaton
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 67
Localisation: Grenoble (études) + Bons en Chablais (74)

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 22:35 (2011)    Sujet du message: Sectarisme des indignés Répondre en citant

darksark a écrit:
Raphaton a écrit:
Tu sais, les gens qui balancent des molotovs le font surtout parce qu'il ne voient pas d'autre solution. Le pire c'est qu'ils se tirent une balle dans le pied en le faisant, ils ne font que renforcer la répression qui s'abat sur tout ceux qui contestent de façon non violente. 


Encore une fois, il se tire une balle dans le pied parce que personne n'est solidaire avec eux. Si à chaque fois qu'un jeune lançait une pierre sur un flic, la personne derrière sa télé ne gueulait pas au scandale, si cette personne disait "bien joué !", il n'y aurait pas se problème de glissement vers un état totalitaire. Le peuple à le gouvernement, les lois, et le modèle économique qu'il mérite !



Ah bon ? Selon toi si toute la manif se met à canarder les flics on aura gagné ? C'est ça ce qu'il va se passer ? Tu te met le doigt dans l'oeil. Tout ce qu'il se passera c'est l'armée qui va intervenir et là que feras tu face à leurs balles ? 

La démocratie ne se construit pas dans la violence.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:57 (2017)    Sujet du message: Sectarisme des indignés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom