Forum de Occupy Grenoble Index du Forum
Forum de Occupy Grenoble
Forum du mouvement des indignés Grenoblois
 
Forum de Occupy Grenoble Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Actions de "constructions" en étant minoritaires ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 22:41 (2011)    Sujet du message: Actions de "constructions" en étant minoritaires ? Répondre en citant

Je sais bien qu'on espère toutes un mouvement d'ampleur dans un avenir très proche, mais je pense qu'il serait bien de penser à des réalisations concrètes en attendant.
D'autant que même si on devient très nombreux rapidement, il faudra de toute façon s'organiser depuis la base.

Ici je ne veux pas parler des actions visant la médiatisation ou/et l'intervention sur des actualités urgentes (par exemple empêcher une expulsion de logement, empêcher des constructions néfastes pour la nature ou les humains, etc.).
Il s'agit plutôt d'action pour reconstruire, pour déjà mettre en pratique des modes de vie un peu plus conformes à ce qu'on souhaite (démocratie, égalité, partage...).

- Les occupations et campements : là je ne vais pas redire ce qui a déjà été dit. A continuer de diverses manières, divers lieux

- D'autres lieux d'habitations : Créer des lieux alternatifs, utiliser des lieux existants. Pas questions d'acheter des terrains ou immeubles bien sûr !
On pourrait compter sur des sympathisants pour utiliser des terrains à la campagne, déjà pour une production agricole, et aussi pour des lieux de vie, de rencontres élargies. En ville, il s'agirait de réquisitionner des bâtiments inutilisés.
Tous ces lieux fonctionneraient en réseau, pour créer une sorte de fédération, le début d'un autre modèle, mais non coupée du reste, ouverte aux débats, aux échanges, qui irriguerait le monde autour pour montrer l'exemple et le transformer.
D'autant, qu'avec la-les crises à venir, il y a aura encore plus de pauvres et démunis, précaires, alors ça pourrait être une solution pour mieux vivre, sans devoir mendier, attendre une hypothétique aide sociale ou emploi, ou en dernier recours s'adonner à l'émeute violente.
Ce serait montrer l'exemple, non seulement pour la démocratie directe, mais aussi pour une autre organisation sociale, économique, etc.
En attendant, il peut y avoir plus simple : colocation entre Indignés, utilisation de réseaux existants qui sympathiseraient (amap, lieux alternatifs, écovillages, covoiturages...), ...?

- Améliorer le réseau médias des Indignés-révoltés-MouvementDémocratieRéelle et Autres qui se reconnaissent dans le mouvement (à définir !?). Ce serait bien d'avoir un site web (ou groupe de médias : site-forum-et autres) repère ?, où toute personne se revendiquant des Indignés (à défaut d'autre terme) peut participer, qui serait reconnu par tous les groupes comme étant la "référence".
Pour la gestion, pas évident, faudrait une sorte d'assemblée, que ce "site" puissent être "contrôlé" par les diverses assemblées locales, à voir... Il ne s'agit bien sûr pas d'un site dirigeant ou d'une élite autoproclamée, mais d'un outil pour la communication et d'organisation de tous les groupes locaux.
Ce site permettrait alors de mettre en avant les infos importantes communes, de voter directement par le net (pour les choses pas importantes), de proposer les choses qui ont besoin d'être validées par les différentes assemblées locales avant d'être adoptées ou non au niveau national.
Bien entendu, chaque groupe local conserve ces médias.
Et rien n'empêche non-plus des groupes particuliers d'élaborer des choses dans d'autres cercles.
Mais au moins ce serait plus clair, plus unitaire, et plus propice à des avancées rapides, et à une coordination.
D'après ce que j'ai vu, des groupes y songent, le préparent non ?

- Inviter la population à venir s'exprimer librement sur ce qu'elle souhaite, dans l'immédiat et dans l'avenir, l'enregistrer et le publier. Organiser ça dans la rue et dans des salles.

- Créer un site web de libre expression ouvert à tout le monde. Il faudrait juste avoir une charte, quelques sous pour l'hébergement si nécessaire, et quelques modérateurs qui suivent l'affaire.
Plutôt que lutter chacun pour s'exprimer dans des réseaux particuliers, où ceux qui n'ont pas l'habitude du web sont exclus, non visibles, où chacun reste dans son coin, son clan, son groupe de pensée, on aurait là une agora permanente.
Ce serait un site web participatif, réellement ouvert à toute personne ou groupe désireuse de s'exprimer (même aux idées qui nous déplaisent, sinon ce n'est pas de la libre expression), tant qu'il n'y a rien de vraiment illégal (l'appel à la violence contre des personnes notamment, que ce soit des appels à tabasser des immigrés ou des appels à la lutte armée de type extrême gauche).
Une sorte d'Indymedia national (ou francophone ?, ou international, peu importe), mais en plus ouvert.
Ce serait une autre forme de mise en application des principes démocratiques, et là pas besoin d'attendre d'être des millions.
L'idéal serait de pouvoir faire la même chose à la télé, radio, dans un journal papier. Mais là c'est plus compliqué !, et plus coûteux !

- D'autres idées ?
Dans le domaine de l'éducation en général ?
Constituer une bibliothèque virtuelle (et physique ?) de savoirs utiles aux indignés ? et la joindre au site web "référence" ?

PS : J'ai posté ça aussi sur le forum OccupyFrance
promis, à partir de maintenant je me calme sur les posts, "laissons la place aux jeunes" ! lol
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Nov - 22:41 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zoe Disère


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2011
Messages: 84
Localisation: grenoble

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 22:57 (2011)    Sujet du message: Actions de "constructions" en étant minoritaires ? Répondre en citant

Zora tu m'épates !

Pour ce qui est des lieux, terrains à la campagne oui mais est-on sûrs de trouver des sympathisants prêts à fournir gratos un/des terrains ? Cela dit qui ne tente rien n'a rien ...
Les "immeubles" ou autres lieux vides, là c'est coton (voir toutes les expériences de squats organisés qui tôt ou tard sont expulsés). Mais là encore qui ne tente rien ...
Domaine de l'éducation, ça va avec le reste (au moins les lieux) car là oui, c'est aussi important histoire de "dé-formater" les petits ....

Pour un site ou autre chose, je laisse la place aux plus jeunes plus vifs lol
_________________
"Rien n'est plus fort qu'une idée dont l'heure est venue" (Victor Hugo)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:49 (2017)    Sujet du message: Actions de "constructions" en étant minoritaires ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Débats Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom