Forum de Occupy Grenoble Index du Forum
Forum de Occupy Grenoble
Forum du mouvement des indignés Grenoblois
 
Forum de Occupy Grenoble Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Vendredi 09 décembre, Préfecture
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Organisation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 18:35 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Un topic pour organiser le 09 décembre :
- Vendredi 9 à 12h30 : Place Verdun, remise en Préfecture de la lettre ouverte aux policiers.

Voir les modalités, etc.

_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Déc - 18:35 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 18:53 (2011)    Sujet du message: A propos de la lettre ouverte Répondre en citant

Samedi dernier, on était deux à trouver que le texte de la lettre ouverte serait à revoir.

Pour celles-et ceux qui ne le connaissent pas, voir la "Lettre ouverte aux policiers et gendarmes de France" de G Foucher (original ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/gerard-foucher/061111/lettre-ouverte-aux-pol….

Voici ci-dessous ma version remaniée largement.
J'ai essayé d'écrire une version plus consensuelle (selon moi bien sûr !), en enlevant par exemple les passages qui insistaient trop sur les banques et les trucs financiers (pour raccourcir, et parce que ça ne me paraît pas essentiel), et en enlevant tout ce qui relevait trop du "nationalisme", patriotisme ou croyance qu'on est des citoyens dans une démocratie (notions qui je pense ne sont pas assez consensuelles pour être utilisées sans concertation).

Merci de corriger, ou de faire une autre version, pour faire avancer le schmilblick

Ma version modifiée :

Sans doute qu'il faudrait essayer de raccourcir-simplifier ?

Policiers, gendarmes, c'est à vous que nous parlons
  

Ceci est une réaction aux comportements très inappropriés des forces de police envers les campements d'Indigné-e-s, à la Défense et ailleurs en France, ainsi qu'une réaction à tous les événements où les forces de police ne sont plus au service de la population.

Normalement, vous n'avez pas voulu être policier ou gendarme juste pour avoir un emploi stable, vous vous êtes engagé-e-s pour défendre les personnes humaines contre l'injustice et la violence, pour faire respecter la Liberté, l'Egalité, la Fraternité, n'est-ce pas ?

Selon les Droits de L'Homme et les principes de Liberté/Egalité/Fraternité, votre mission ne devrait pas être de pourchasser les contestataires, de réprimer les personnes qui essaient de s'exprimer comme elles peuvent, de protester et de construire un autre futur.

Quand un système est injuste, inégalitaire, quand les droits élémentaires des personnes ne sont pas respectés (logement, nourriture, activité digne, liberté d'expression réelle...), il est légitime que les populations se révoltent.
N'oubliez pas l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme, qui dit que quand le gouvernement viole les droits du peuple, la désobéissance est, pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

En conséquence, quand nombre de lois deviennent illégitimes, vous n'avez plus à vous acharner à les faire respecter. Quand on se demande même où est passée la démocratie, quand on se rend compte qu'elle n'a peut-être jamais vraiment existé, votre rôle n'est plus de défendre à tout prix des institutions illégitimes.
Le système est tellement injuste et verrouillé qu'il est inévitable, normal et légitime que les populations pratiquent, en grand ou en petit, la désobéissance non-violente, le non-respect pacifique de certaines lois.
Le "système" en place nous oblige à contester de la sorte, nous n'avons pas d'autres voies de contestation réelle, et après le "système" vous envoie nous réprimer !
La répression policière prétend alors défendre la démocratie supposée en réprimant celles et ceux qui la réclament et veulent la pratiquer librement ! Cherchez l'erreur !

Sans le savoir, en exécutant les ordres de répression de manifestants non-violents qui vous sont donnés et en vous réfugiant derrière les décisions de vos supérieurs, vous faites le jeu d'une immense injustice ! Vos supérieurs eux-mêmes ne sont que les pions des pouvoirs en place, de la spéculation et de la violence économique, eux aussi exécutent les ordres, eux aussi obéissent.
Tout ce système n'est pas destiné à protéger les populations, mais à étouffer nos légitimes revendications, à réduire à néant nos paroles, à confisquer les faibles moyens dont disposent les humains "de base" pour exprimer les injustices dont ils sont victimes.
Vous aussi faites partie de cette humanité, ne soyez plus les agents anonymes et dénués de jugement personnel d'une machine aveugle, les agents d'un système inhumain qui se sert de vous, d'un système qui préfère un ordre factice de l'injustice généralisée à l'agitation féconde de la vie.
En défendant aveuglément ce "système", ce n'est pas l'ordre et la paix que vous défendez, c'est le désordre et la violence des injustices de toutes sortes que subissent des millions d'êtres humains comme vous.

Vous devez comprendre qu'en exécutant les ordres de répression de manifestants, désobéissants et autres activistes non-violents, vous ne défendez pas les valeurs de Liberté/Egalité/Fraternité, mais au contraire, vous participez vous-mêmes à l'immoralité d'un système en place, vous l'autorisez, vous le défendez ! Vous défendez par exemple le système du crédit, qui autorise les banques à prêter de l'argent qu'elles n'ont pas, et à encaisser des intérêts sur de l'argent qu'elles ont créé de toutes pièces ! Vous défendez l'exploitation de tous au profit de quelques-uns ! Vous défendez un système non-démocratique où les puissants ont tous les pouvoirs et où les populations sont comme vous des pions anonymes. Vous défendez un certain ordre économique qui exploite les pauvres de part le monde, accroît les inégalités et détruit inexorablement notre planète.

Tout comme nous, vous êtes co-responsables individuellement de cette situation. Tout comme nous, vous pouvez vous révolter pour que les choses changent.


C'est ce système frauduleux qui nous oblige tous à courir après l'argent, à nous battre et à nous diviser, qui nous pousse à la surconsommation et à la croissance absurde.
Nous sommes tous victimes, et souvent, aussi, acteurs passifs ou actifs d'un système inhumain et injuste
Nous sommes tous victimes d'un système inhumain et injuste, et vous le défendez ! Ce n'est pas votre rôle !

République est un mot qui vient du latin, res publica, et qui signifie "La Chose Publique". Quand vous avez juré de défendre la République, vous vous êtes engagé, en théorie, à défendre la population, pas à la frapper, pas à lui confisquer les faibles moyens d'action et de parole dont elle dispose, pas à utiliser la force et la violence pour faire respecter les intérêts d'un pouvoir en place.
A vous, comme à nous, de mettre en accord théorie et pratique.

Vous aussi, vous êtes une part de la population. En nous attaquant, vous vous attaquez vous-même !

Quand vous exécutez des ordres, qui tient la matraque ? Ce n'est pas votre chef, ce n'est pas votre ministre, ce n'est pas l'état, c'est VOUS, et seulement vous. Vous êtes des êtres humains, donc vous êtes nés libres et égaux comme tous les autres hommes. Quand vous dégainez votre matraque, personne ne vous tient la main, vous êtes le seul à décider, vous exercez votre libre-arbitre, votre liberté, et donc vous êtes responsable personnellement de votre acte, et de tous les coups que vous portez, de toutes les blessures que vous infligez. C'est votre conscience qui est dans votre tête, pas celle d'un autre ! Votre hiérarchie, vos chefs, votre ministre pourront oublier vos actes, mais votre conscience, elle, ne les oubliera jamais !

Quand vos enfants, dans 1 an, dans 5 ans, dans 20 ans, verront sur Internet les vidéos que nous avons filmées hier, que nous allons filmer aujourd'hui, que nous filmerons demain et tous les autres jours, et qu'ils vous poseront des questions, que répondrez-vous ? Vos enfants vous reconnaîtront, ils verront les coups, ils verront les confiscations et les arrestations, ils verront les blessures, ils verront le sang, ils verront l'injustice.

Que leur direz-vous ? Que répondrez-vous quand ils vous diront : "Papa, pourquoi tu tapes sur les gens ?" Que répondrez-vous ?

Vous ne pourrez pas dire, "Je ne faisais qu'obéir aux ordres". Vous n'en aurez pas le droit ! Car vous savez bien que vous obéissiez à un système immoral qui ne faisait qu'enrichir indéfiniment quelques-uns au mépris de tous, qui ne faisait que créer injustice, inégalité, violence et division, exactement le contraire des valeurs que vous êtes supposé défendre ! Vous savez maintenant que les ordres que vous recevez ne défendaient pas les valeurs de de Liberté/Egalité/Fraternité, mais celles d'un système fondamentalement injuste et violent, et que, ces ordres, votre devoir était de refuser de les exécuter, fût-ce au péril de votre vie !

Vous représentez la force publique au service des humbles et de tout le monde, pas la force étatique, pas les valets des riches et des puissants qui vous exploitent pour défendre leurs privilèges et leur règles truquées. Ils ont pris possession de votre monnaie, de votre travail, des droits des populations à la parole, à la liberté d'expression, à l'égalité, ils ont pris possession de nos vies et de nos âmes.


Défendez-vous, défendez-nous, comprenez, réagissez, réfléchissez, et si vous en avez le courage, désobéissez… Et si vous ne désobéissez pas, sachez au moins que c'est là que se trouve votre devoir.

Pour la signature, à voir ?

Signé : les Indignés grenoblois
09 décembre 2011
  

_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Dernière édition par Zora le Dim 4 Déc - 20:37 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 20:18 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Ta version me convient parfaitement .


j'ai vu 2 fautes à corriger :
qu'elle n'a peut-être jamais vraiment existé § 4
qu'il est inévitable, normal et légitime  § 5, 2ème alinéa
_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 20:40 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Ok Dominique, merci, j'ai corrigé les fautes.
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
welovemounier


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 96

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 22:14 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Bravo je trouve cette version de la lettre vraiment bien !
Il faut maintenant demander a nordin de l'imprimé !


Revenir en haut
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 12:51 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Belle lettre ! Je suis nouveau sur le forum et je ne veux pas me permettre de critiquer d’emblée seulement :
N'est-ce pas trop long pour nos "amis policiers" ?
Ne risquent ils pas de décrocher à la 10 ème ligne ?
Vu le taux de suicide et de dépression chez nos "amis" policier, ne serai t'il pas plus judicieux de leur écrire une lettre de rassemblement plutôt que de contestation ?
C'est juste un avis personnel et je ne demande pas de tout changer pour un travail très bien réalisé.
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
Zora


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 150
Localisation: 38

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 16:04 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

@Frédéric, tu as tout à fait la possibilité de critiquer, pas besoin d'être "ancien" pour ça. Moi même je ne suis pas ancienne.
Oui, je pense aussi que ça risque d'être trop long.
N'hésites pas à proposer des variantes plus courtes.
J'essaierai de le faire aussi si j'ai le temps.
Sinon, merci de préciser ce que tu voulais dire par "lettre de rassemblement", ça peut aussi être intéressant.
(le "mode de fonctionnement" ici, c'est de donner des avis persos, et puis soit de faire des synthèses collectives à peu près consensuelles, soit une compilation d'avis persos)
_________________
:: Le réformisme est l'art de changer tout ce qu'il est nécessaire de changer pour que rien ne change ::


Revenir en haut
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 18:46 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

je vais bosser sur le texte avec l'équipe administrative de mon forum. Je vais voir se que je peux faire pour synthétiser le texte et tenter de gagner l'opinion des policiers. Il ne faut pas entrer en conflit avec la police bien au contraire ; eux aussi sont indigné sur beaucoup de thème.
Par contre, j'ai un travail, une femme et un enfant, pas facile pour travailler vite ... J'espère ne pas avoir un train de retard, lorsque je posterais mon texte Smile
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 20:39 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Policiers et gendarmes, nous avons un message pour vous !

Cette lettre est une réaction aux comportements des forces de police envers les campements d'Indignés, à la DEFENSE et ailleurs en FRANCE.

Nous avons tous rêvé un jour d'être policier : porter l'uniforme afin de devenir un acteur de la justice, un garde du corps pour la population, un défenseur des valeurs de la République.

Aujourd'hui, un courant mondial de contestations est né. Un mouvement puissant qui prend de l'ampleur jour après jour. Ce mouvement est un mouvement pacifique, qui s'indigne face à la corruption, le manque de réformes innovantes et les injustices.

Les injustices, vous en connaissez un rayon ! Quand vous arrêtez un délinquant multi-récidiviste, dangereux pour la société et que la justice le relâche le lendemain. J'imagine que c'est pas très bon pour le moral. C'est aussi le signe que la société ne fonctionne pas comme elle devrait fonctionner.

Je vous le rappelle, nous sommes un mouvement citoyen et pacifique ; nous voulons juste que les choses changent. C'est pour cela que nous devons tous travailler main dans la main. Vous devez être là pour encadrer nos manifestations, non pour les réprimer.

Nous savons tous très bien que les ordres sont les ordres. Seulement, cet argument n'a pas eu beaucoup de valeur lorsqu'on a jugé la police pour ses actions lors de l'occupation allemande.

N'oubliez pas que d'ici quelques temps, la crise économique risque de pousser beaucoup de gens dans les rues. Il est donc nécessaire de vous poser les bonnes questions et de bien savoir QUI est le véritable ennemi.

J'espère qu'à partir de maintenant, vous ferez attention à ne pas employer la violence ou les arrestations, pour stopper les futures mouvements pacifistes et citoyens des indignés qui sillonnent nos rues.

Pour finir, je vous demande de réfléchir 2 minutes sur le jugement que pourrait porter les générations futures (nos enfants) sur le matraquage ou l'arrestation de plusieurs manifestants pacifiques, qui militent pour que les droits de l'homme soient appliqué en FRANCE.

Merci de votre attention.

Les Indignés de GRENOBLE.



=> Commentaire personnel:
Simple, intelligible, pas agressif et l'idée passe il me semble. A vous de juger.
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
welovemounier


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 96

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 00:36 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

J'aime bien la la lettre de @frederic mais il me semble que celle ci soit un peu trop simple !

Je pense qu'elle manque de sérieux a mon gout. par ailleurs les termes utilisés ne sont pas forcément adaptés au contexte actuelle (trop gentil face à la répression présente)

D'autre part je préfère garder la lettre de @zora pour la lire à la a la préfecture (car plus sérieuse).


Revenir en haut
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 00:52 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Comme vous voulez, mais allumer le feu sur la police me parait très risqué. Je ne suis pas témoin de se qui c'est passé non plus. J'ai donc du mal à me faire une idée.
Je pensais juste qu'avoir la police comme allié me semblait plus profitable que l'inverse. (personnellement, je supporte pas les coups de matraque et encore moins le cachot).
Surtout que les flics sont des hommes et des femmes comme nous. Ils ont eux aussi matière à s'indigner.
Mort de Rire  aussi, je pensais que c'était une lettre adressé à la police, je n'avais pas compris que c'était en fait un discourt Smile .
En effet, mon texte est certainement un peut court  Smile
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 22:19 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant





J'ai essayé de faire une synthèse de la lettre de Zora et des remarques de frédéric, je vous la livre :

Policiers, gendarmes, c'est à vous que nous parlons

Ceci est une réaction aux comportements des forces de police envers les campements d'Indigné-e-s, à la Défense et ailleurs en France.

Quelques uns d'entre vous ont peut-être voulu être policier ou gendarme juste pour avoir un emploi stable, mais nous savons que, pour la plupart, vous vous êtes engagé-e-s pour défendre les personnes contre l'injustice et la violence, pour faire respecter la Liberté, l’Égalité, la Fraternité.
Parmi nous, certains ont même rêvé, un jour, d'être policier, de devenir un acteur de la justice, un défenseur des valeurs de la République.

Aujourd'hui, un courant mondial de contestation est né. Un mouvement puissant qui prend de l'ampleur jour après jour. Ce mouvement est un mouvement pacifique, qui s'indigne face à un système de plus en plus injuste et inégalitaire.

Un système que même dans ce qu'on appelle des "démocraties" les peuples ne sont plus souverains mais dépendent d'agences de notations privées qui influent sur nos dirigeants.

Un système qui veut nous obliger à subir des plans d'austérité pour compenser une dette que ni vous, ni nous n'avons contractée . Nos actions visent à interpeller nos concitoyens et à nous rassembler toujours plus nombreux pour débattre démocratiquement de notre avenir et faire entendre nos voix.

En exécutant les ordres de répression de manifestants non-violents et en vous réfugiant derrière les décisions de vos supérieurs, ne faites-vous pas le jeu d'une immense injustice,d'un système, basé sur la spéculation et  la violence économique ?

En défendant aveuglément ce "système", est-ce bien l'ordre et la paix que vous défendez ? N'est-ce pas le désordre et la violence des injustices de toutes sortes que subissent des millions d'êtres humains comme vous ?

Voulez-vous défendre le système du crédit, qui autorise les banques à prêter de l'argent qu'elles n'ont pas, et à encaisser des intérêts sur de l'argent qu'elles ont créé de toutes pièces ?

Voulez-vous défendre l'exploitation de tous au profit de quelques-uns ?

Voulez-vous défendre un certain ordre économique qui exploite les pauvres de part le monde, accroît les inégalités et détruit inexorablement notre planète?

N'êtes vous pas indignés,vous aussi ?

Les droits élémentaires des personnes ne sont plus respectés (logement, nourriture, activité digne, liberté d'expression ...), n'est-il donc pas légitime que les populations se révoltent?

Votre mission est-elle de protéger les populations ou d'étouffer leurs légitimes revendications ?

N'êtes-vous pas une part de la population? En nous attaquant, ne vous attaquez-vous pas vous-même ?

Quand vos enfants, dans 1 an, dans 5 ans, dans 20 ans, verront sur Internet les vidéos que nous avons filmées hier, que nous allons filmer aujourd'hui, que nous filmerons demain et tous les autres jours, et qu'ils vous poseront des questions, que répondrez-vous ?

Que leur direz-vous ? Quand ils vous diront : "Papa, pourquoi tu tapes sur les gens ?" Que répondrez-vous ?

N'oubliez pas l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen ( 1793), qui dit que quand le gouvernement viole les droits du peuple, la désobéissance est, pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Défendez-vous, défendez-nous, Indignez-vous



                                                                                                                                  Signé : les Indignés grenoblois
                                                                                                                                  09 décembre 2011
_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Dernière édition par DominiqueM le Mer 7 Déc - 01:15 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 22:39 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

J'en ai une larme à l'œil bravo !  Razz Je vote pour et je signe !
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
DominiqueM


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 171
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 08:15 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Prévention répressive ou répression préventive ?



Compte rendu de notre tentative d'intervention à la Préfecture :

Nous nous sommes retrouvés à 5 place de Verdun. Pendant que nous nous répartissions la lecture de la lettre ouverte aux policiers, une voiture de police se gare devant la préf. Le temps qu'on traverse la rue, on voit les policiers entrer dans l'enceinte de la préf. On franchit le grand portail et là on se retrouve nez à nez avec 5 policiers, campés jambes écartées et nous barrant le passage. Ils nous demandent ce qu'on vient faire et nous disent qu'ils ne nous laissent pas entrer lire la lettre en public.
Quelqu'un sort du bureau d'entrée, discute avec les policiers.
On propose aux policiers présents de lire la lettre puisqu'elle leur est destinée, 1 la prend mais n'ose la regarder, 1 la lit avec intérêt, 1 la refuse en disant, très agressif : "Pas la peine, on vous connait, on sait ce qu'il y a dedans." Celui-ci, à qui Baptiste pose une question, lui répond : "rien à dire - et y a pas de questions à poser !"

Pendant ce temps, ont lieu des allées-venues à l'intérieur de la préf. Finalement un "garde" en sort, nous prend quelques exemplaires de la lettre et nous assure qu'elle sera remise "aux autorités"

Là, il ne nous reste plus qu'à partir. A peine avons-nous franchi le portail que nous voyons arriver une jeune femme en civil. Elle se présente, elle vient de l'Hôtel de police, elle est du SDIG ( Service départemental d'information générale, ex RG). Elle nous redemande qu'elles étaient nos intentions, prend elle aussi des exemplaires de la lettre et nous dit qu'elle fera suivre. Elle nous dit aussi " vous serez bien demain Place Notre Dame ?"


Voili, voilou, on était attendus, ils connaissaient nos intentions ...


Ont-ils peur de nous ou veulent-ils nous faire peur ?
Manifestement, on dérange ...
_________________
Tu es né digne, sois indigné !


Revenir en haut
Frédéric


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 28
Localisation: Voiron

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 09:52 (2011)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture Répondre en citant

Qu'est-ce qui fait le plus peur à votre avis ?!
Un courant anarchiste désorganisé et revanchard ou un courant organisé, rassembleur et citoyen ?
Je pense que c'est la deuxième solution.
Cette lettre prouve que vous êtes sur le point de franchir un cap.
C'est certainement ça qui leurs fait peur.
Pour la SDIG, chez DREVET nous les connaissons bien ! Je ne vous direz pas se qu'ils ont fait (ou plutôt pas fait) pour nous.
Je n'en parlerais pas sur ce forum, mais dés que je vous verrez, je vous donnerais le bilan de leurs inaction mais surtout pourquoi cette inaction ...
Pensez y. Un groupe organisé et citoyen peut devenir une machine de guerre du rassemblement et je suis certain que c'est ça qui fait que la police et le SDIG s'interresse à vous.
_________________
Indignamini ! http://drevetferrures.forumgratuit.fr/


Revenir en haut
AIM MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:53 (2017)    Sujet du message: Vendredi 09 décembre, Préfecture

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Occupy Grenoble Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Occupy Grenoble ! -> Organisation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom